3. Der Lebensraumkatalog (Institut für Landespflege) ���������������������� 13

7.3 nsenbach (seit 2002 in Betrieb) ���������������������������������������� 129

7.3.3 Makrozoobenthos

Projets présentés : 209 Projets présentés avec partenaires français : 119 Projets financés : 24 Projets financés avec des partenaires français : 9

Taux de succès : 11.5 % (7,6 % avec partenaires français)

2 - Les résultats de l’appel à projets

Cet appel à projets a eu un processus de sélection en deux étapes : présélection sur la base de lettre d’intention puis sélection sur la base du projet complet, comme c’est fréquemment le cas pour les projets transnationaux dans les Era-Net.

Dans le cadre de cet appel 119 équipes françaises participaient dans les lettres d’intention. Après une présélection effectuée par un comité d’évaluation international, 60 projets complets dont 40 avec au moins un partenaire français ont été soumis. Au final ce sont 24 projets qui ont été financés dont 9 avec une participation française. Les consortiums déposés étaient constitués en moyenne de 3,8 partenaires provenant de minimum trois pays différents. Parmi les 9 projets cofinancés par l’ANR, quelques uns mettent en œuvre des techniques d’auto assemblage. Plus de la moitié des projets sont interdisciplinaires à l’interface entre la physique, chimie et biologie et concernent des interfaces états solide avec des milieux ou nano objets biologiques.

Répartition des financements par nature des bénéficiaires CNRS 31,8 % Universités 56,7 % Autres établissements d'enseignement supérieur 11,5 %

Unités support : CNRS - DFG Montant total attribué : 1 ,9 M¤

Montant moyen attribué par projet : 212 k¤

Principales dates de l’appel à projets : Mise en ligne : 3 janvier 2008

Clôture de l’AAP (pré-propositions) : 27 mars 2008 Clôture de l’AAP (propositions complètes) : 23 juillet 2008 Réunion du Comité d’évaluation : 27-28 octobre 2008 Réunion du Comité de pilotage : 28 octobre 2008 Nombre total de partenaires français : 9

Nombre moyen de partenaires par projet : 3,8

Responsable du programme pour l’ANR : Nakita Vodjdani

Points de repère

COMPCERT

Certification formelle de compilateurs optimisants pour logiciel embarqué critique

Partenaires :

• INRIA Paris Rocquencourt et Sophia Antipolis

• Laboratoire CEDRIC (CNAM-ENSIIE)

• Laboratoire PPS (CNRS/Univ. Paris 7)

• Durée du projet : 2005-2008

• Financement de l’ANR : 336 k¤

Résumé

Le but du projet COMPCERT est de développer et vérifier un compilateur réaliste pour un sous-en-semble significatif du langage C, et pour cela d’améliorer les outils existants de preuve et de vérifi-cation formelle. Le compilateur effectue en 10 étapes la compilation du langage Clight vers du code machine Powerpc. Il est programmé en Coq, ses performances sont comparables à celles du com-pilateur gcc optimisé.

Résultats majeurs

Les travaux ont porté sur la sémantique formelle, afin d’améliorer Coq comme prouveur et comme langage : fonctions définies par cas, récursivité générale, structures de données efficaces et prou-vées ; et sur l’automatisation d'étapes de preuve par Zenon, prouveur en logique du premier ordre.

On obtient donc un chemin d'exécution prouvé pour Coq. Le compilateur Clight vérifié constitue le résultat principal du projet. Le code est distribué librement pour toute utilisation non commerciale ; des contacts ont été pris avec des industriels intéressés. Des suites existent dans les projets U3CAT (ARPEGE 2008) et DECERT (DEFIS 2008).

Le projet a produit une trentaine de publications dont la liste est consultable à l’adresse http://com-pcert.inria.fr/publi.html

Pour en savoir plus : Xavier Leroy, INRIA, projet Gallium http://gallium.inria.fr/~xleroy/

Faits marquants

SSIA 2005

OPENEMBEDD

Une plateforme open-source pour mettre l’ingénierie dirigée par les modèles au service des applications temps réel embarquées

Partenaires :

• Airbus

• Anyware,

• CEA

• CS Communication & Systèmes

• France Télécom

• INRIA

• LAAS

• Thalès

• Verimag

• Durée du projet : 2005-2009

• Financement de l’ANR : 2,3 M¤

• Coût complet : 7 M¤

Résumé

OpenEmbeDD est une plate-forme open-source, standardisée et générique, basée sur les principes de l’ingénierie dirigée par les modèles (IDM) pour le génie logiciel des systèmes temps réel et l'embarqué, intégrant des technologies reposant sur des modèles formels issus de paradigmes synchrones/asynchrones/mixtes. OpenEmbeDD, faisant le lien entre les pôles de compétitivité System@tic et Aerospace Valley, répond aux besoins de grands groupes tels que Thalès ou Airbus en matière de développements de systèmes temps-réel embarqués.

Résultats majeurs

Il a produit un ensemble d’outils de qualité industrielle permettant d’appliquer avec succès l‘ap-proche IDM dans les domaines de l’aéronautique et de l’avionique. Ces outils sont librement téléchargeables sur le site du projet. Le projet européen (ITEA) OPEES assurera la pérennité de la plate-forme OpenEmbeDD.

Pour en savoir plus : http://openembedd.inria.fr

Faits marquants

RNTL 2005

ndlr : image provenant du site du projet

OPENVIBE

Environnement logiciel open source d’interfaces cerveau-machine (BCI)

Partenaires :

• INRIA

• INSERM

• France Télécom

• AFM

• CEA

• CNRS GIPSA Lab

• Durée du projet : 2005-2009

• Financement de l’ANR : 640 k¤

Résumé

Piloter un ordinateur par la pensée ? Encore inimaginable il y a une dizaine d’années, réaliser une telle prouesse est désormais possible. Une interface cerveau-ordinateur (en anglais Brain-Computer Interface ou BCI) permet à son utilisateur d'envoyer des commandes à un ordinateur ou à une machine uniquement par la pensée. Le logiciel OpenViBE est conçu pour traduire ce qui se déroule dans le cerveau en commande informatique, ouvrant de nouvelles perspectives sur le plan du traite-ment du signal et l'optimisation des Interfaces Homme-Machine mais aussi pour les recherches sur l'aide à la communication pour les personnes à mobilité réduite, sur le traitement de certains déficits neurologiques ou encore sur la compréhension du fonctionnement du cerveau.

Résultats majeurs

Quatre applications utilisant les propriétés du logiciel OpenViBE ont été développés par les scientifiques. Trois prototypes concernent la réalité virtuelle et les jeux vidéo. Muni d'un casque équipé d'électrodes, l'utilisateur va pouvoir, selon l'application, piloter un vaisseau spatial, jouer au handball ou se déplacer dans un univers virtuel. Un quatrième prototype, conçu pour l'aide à la communication des personnes à mobilité réduite, permet d'écrire sur un ordinateur simplement par le biais de la pensée.

Pour en savoir plus : anatole.lecuyer@irira.fr

Faits marquants

RNTL 2005

MIRAMAN

Modes lents optiques et effets linéaires et nonlinéaires

dans les nanostructures silicium : application au laser Raman silicium Partenaires :

• Laboratoire Charles Fabry de l'Institut d'Optique

• Laboratoire des Technologies de la Microélectronique

• DSM/INAC/SPMM/Silicium Nanoélectronique Photonique et Structures

• Durée du projet : 36 mois

• Financement de l’ANR : 205 k¤

• Coût complet : 1 M¤

Résumé

Ce projet vise à développer les outils conceptuels et technologiques pour maîtriser l'interaction lumière lente matière en régimes linéaire et non-linéaire dans la filière technologique silicium sur isolant. Ses objectifs sont : (1) la réalisation effective de modes lents produits par des nanostructures périodiques de guides ruban dans SOI (2) leur ingénierie vis à vis des pertes dues aux rugosités et de leur couplage à des guides traditionnels (3) l'étude des effets non linéaires exaltés dans ce type de mode et en particulier de la génération de lumière laser dans le silicium par effet Raman stimulé.

Résultats majeurs

Le projet a permis la réalisation de cavités sur SOI présentant un facteur de mérite facteur de qualité sur volume de la nanocavité qui est à l’état de l’art mondial. Concernant la modélisation, le projet s’est traduit pour la première fois par une modélisation précise des pertes extrinsèques dans les nano-cavités. Ces résultats se sont traduits par les publications suivantes : OPTICS EXPRESS, PHYSICAL REVIEW LETTERS, APPLIED PHYSICS LETTERS.

L’aboutissement d’un tel projet constituerait une étape importante vers la production de circuits silicium photoniques miniatures ultimes potentiellement à commande optique avec en particulier la réalisation d’un nano laser Raman qui serait une première mondiale.

Pour en savoir plus : philippe.lalanne@institutoptique.fr

Faits marquants

PNANO 2006

In document Kriterien für Gestaltung, Betrieb sowie Unterhaltung von Stau- und Retentionsanlagen zur Gewährleistung der ökologischen Durchgängigkeit (Page 142-148)